Tout a commencé par ...

Tout commence en 2013, je termine une formation en éco-construction à Bruxelles et je cherche une solution d’habitation qui convienne à ma situation : je ne veux pas emprunter d’argent, je ne suis pas propriétaire d'un terrain et je veux construire moi-même mon logement.

 

 

Après de nombreuses recherches, l'idée de la yourte occupe rapidement mon esprit. C'est un habitat nomade, spacieux et qui a un impact très faible sur l’environnement. N'ayant jamais vu de yourte près de chez moi, je pars à la rencontre d'un expert dans le sud de la France. Avec ses conseils et l'aide de mon frère, je construis moi-même ma yourte en quelques jours.

 

Été 2014, je rentre donc en Belgique avec ma nouvelle habitation bien rangée dans la remorque de ma voiture. J'installe ma yourte sur un terrain et me prépare à y vivre. Rapidement, je me rends compte que le climat belge n'est pas toujours des plus appropriés pour une vie dans ce type d'habitat : il fait froid et humide ! Ma yourte est à l'époque extrêmement basique. L'isolation est minimale et mon plancher, fait à 100 % en matériaux de récup, a certes un côté artistique, mais il laisse passer le froid et devient un véritable paradis pour les rongeurs. Inutile de vous dire que mon premier hiver en yourte est très rigoureux.


 Me vient alors une idée : pourquoi ne pas faire profiter mon expérience à d'autres personnes ? En 2016, je rencontre Bertrand, Benoit et Charlotte qui deviennent mes premiers clients et partenaires. Ensemble nous trouvons des fournisseurs pour tous les matériaux, un atelier et des outils. Je retourne en France où mon expert me forme à la couture des toiles. Avec ma nouvelle équipe, nous construisons deux yourtes : une utilisée comme salle de classe et une utilisée comme lieu de rencontre et de partage entre voisins.

 Loin de me refroidir et convaincu que la vie en yourte est possible en Belgique, j'effectue quelques adaptations. Pour garder la chaleur au maximum, je construis un nouveau plancher et j'installe un dôme en plexiglas. Je profite de ces changements pour améliorer mon confort de vie : je raccorde ma yourte à l’eau courante et à l’eau chaude, j'installe un poêle à pellet pour me chauffer et j'ajoute une annexe en bois pour y installer une salle de bain. Ma yourte est enfin un vrai lieu de vie confortable et chaleureux et n'a absolument rien à envier à n'importe quel studio.



 En avril 2018, je décide de faire de la fabrication de yourtes, mon métier. Mon activité se divise en deux volets, avec d'un côté des yourtes "clé sur porte", et de l'autre un accompagnement d'auto-constructeurs souhaitant fabriquer leur propre yourte. Pourquoi pas avec vous ?